Caractère - Association P.A.CH.A

Un caractère hors du commun ...

Le Berger d'Anatolie est un grand chien, puissant, fier, indépendant et affectueux.
 

La protection est son métier. Il a été sélectionné depuis des siècles et des siècles pour çà.

Il a été sélectionné par les bergers turcs pour sa capacité à travailler seul, sans l'intervention de l'homme.

Il lui a donc fallu une bonne dose d'indépendance pour pouvoir mener à bien ses objectifs. 
 

Le Berger d'Anatolie, de par cette sélection est un chien intelligent, capable d'analyser chaque situation et d'adapter ses actions en fonction.
 

En partant de cette sélection, on comprend mieux que le Berger d'Anatolie n'est pas un chien qui obéit sur un claquement de doigt. Il réfléchira d'abord sur le bien fondé de votre demande et n'obéira que s'il estime que votre ordre est cohérent.

Un Berger d'Anatolie qui obéit le fait plus pour faire plaisir à son maître que par conviction.
 

Lorsque le Berger d'Anatolie vous estimera digne de confiance et d'être aimé par lui, alors se sera un compagnon merveilleux et très affectueux. Mais pour être son maître, il faut le mériter.
 

Par contre, un Berger d'Anatolie qui est maltraité, battu, laissé longtemps attaché ou enfermé peut de façon naturelle avoir un comportement agressif, voire dangereux.

Le Berger d'Anatolie garde son territoire de manière innée. Il n'y a rien à lui apprendre.
 

Vous serez étonné de le voir choisir le lieu de surveillance de son territoire, de préférence le point le plus haut et où il pourra couvrir visuellement la plus grande partie des points à risque.

Malgré ses airs endormis, tous ses sens sont en éveil en permanence. Il capte de suite chaque mouvement, bruit, odeur inhabituels et sa réaction est immédiate mais toujours adaptée à la situation.

 

Le Berger d'Anatolie est une des races de chiens les plus anciennes.
 

Sa sélection a donc créée un chien particulièrement stable. Il a toujours été sélectionné pour ses capacités de protection mais jamais pour son agressivité.

Un chien agressif envers les enfants, les animaux de son environnement était systématiquement éliminé, nous offrant aujourd'hui un chien bien équilibré.

Il protège tout ce qui appartient à son maître, troupeau, maison, famille et territoire. 

Le mot "çoban" en turc signifie guide, protecteur, d'où le nom turc de ce chien "çoban köpegi".

Le Berger d'Anatolie n'est donc pas juste un protecteur de troupeau, c'est un protecteur dans le sens large du mot.

Le Berger d'Anatolie accepte les amis de son maître sur son territoire, tout en gardant envers eux une certaine distance qui sera plus ou moins grande selon son éducation et son caractère propre.

Toutefois, ces mêmes amis ne pourront pas revenir si son maître n'est pas là, le Berger d'Anatolie saura leur faire comprendre d'une façon douce mais convaincante.
 

Le Berger d'Anatolie n’est pas agressif tant qu’il n’est pas menacé, ou tant que son territoire n’est pas violé.
Par contre, s'il y a danger, il sait réagir de façon immédiate.
Tout d'abord, il va fixer l'intrus qui s'approche, et rester immobile.

Si l'étranger continu à approcher, alors il va gronder, la queue enroulée, les dents sorties, le poil hérissé.
Si l'indésirable ne veut pas comprendre, alors le chien aboit fortement, toutes dents dehors, en bavant afin d'intimider cet inconscient. Là, son objectif est d'immobiliser l'intrus qui n'a rien compris.
Puis il passe à l’assaut d’intimidation. Son intention est d’arrêter et d’immobiliser cet indésirable dans un coin.
Si l’intrus ne veut toujours pas comprendre, le Berger d'Anatolie n’a plus d’autre choix que d’attaquer sans faire semblant cette fois-ci. 
 

En cas d'attaque d'un Berger d'Anatolie, il n'est pas utile d'essayer de vous enfuir, se sera impossible.

La meilleure façon de vous protéger est de vous mettre en position de soumission et d'attendre.

Le Berger d'Anatolie va vous sentir, grognera sans doute autour de vous, histoire de bien vous impressionner.

Lorsqu'il vous jugera suffisamment soumis, alors il est probable qu'il lèvera la patte sur vous pour uriner.

Ne pensez pas qu'il relâchera son attention sur vous tant que son maître ne sera pas arrivé pour vous libérer.

S'il s'agit d'un Berger d'Anatolie qui garde son troupeau, alors il vous abandonnera dédaigneusement dès qu'il jugera que son troupeau est assez éloigné de vous et en sécurité.

 

Le Berger d'Anatolie est un chien peu gourmand en règle générale, ce qui fait de lui un mauvais candidat au piège à l'appât.

La meilleure façon de récompenser un Berger d'Anatolie est de le caresser.

On peut entendre du Berger d'Anatolie qu'il est fugueur. Ce n'est pas exactement la vérité. 

Pour comprendre son attitude, il faut remonter à ses origines, à ce pour quoi il a été sélectionné.

C'est un chien habitué aux grandes étendues, et destiné à la protection.

Son territoire d'action est sans limite.

Son rôle est de sécuriser la zone autour de son territoire afin d'éliminer ou repousser tout danger potentiel.

Notre mode de vie occidental ne se prête pas à ce type de capacité.

Ici, le Berger d'Anatolie garde cet instinct de protection et veut donc de façon naturelle protéger son espace.

Les lois, sa taille impressionnante pour des non-initiés, fait que nous ne pouvons permettre cette aptitude naturelle.

Il est interdit d'avoir un chien divaguant.

Il est donc impératif, avant l'arrivée de votre chiot de prévoir une clôture suffisamment haute et sans faille afin de le canaliser dans son terrain.

 

Le Berger d'Anatolie est aussi un excellent garde du corps. Il saura en cas de besoin se montrer dissuasif s'il sent une quelconque menace envers son maître ou sa famille, mais sans toutefois se montrer agressif. Toutefois, sa stature et sa menace suffiront à en faire reculer plus d'un.

Là aussi, on sera admiratif devant sa capacité d'analyse de la situation et sa mesure face au problème.

 

Le Berger d'Anatolie est avant tout un chien de protection, pas un chien de garde. Son attitude au quotidien le démontre et cette donnée doit toujours être prise en compte pour mieux comprendre ses actions.